Peut-on résilier une offre de crédit à la consommation ?

Comme tous les crédits, le crédit à la consommation peut faire l’objet d’une résiliation. Particulièrement le prêt renouvelable, connu aussi sous le nom de crédit permanent ou crédit revolving qui vise à octroyer à l’emprunteur une somme d’argent utilisable d’une manière tout à fait libre. Mais, il convient de savoir à quel moment et de quelle façon doit-on résilier un crédit consommation.

À quel moment et comment doit-on résilier un crédit renouvelable ?

Le prêt renouvelable qui fait partie du crédit à la consommation peut être contesté à n’importe quel moment tant durant le non-usage que pendant l’application du droit de rétractation. À partir du 01 aout 2005, l’emprunteur peut réclamer leur droit de résiliation d’un prêt renouvelable à tout moment.

Néanmoins, il faut tout d’abord payer l’intégralité des sommes destinées aux critères mentionnés dans la clause du crédit renouvelable. Le fait de mettre fin un prêt renouvelable à date anniversaire est aussi faisable. En général, un prêt à la consommation est contracté pour une durée de 12 mois et renouvelable tous les ans. Toutefois, le créancier est obligé de transmettre trois mois avant un dossier incluant les conditions du prêt, les conditions admissibles en cas de reconduction et les conditions de résiliation.

Le demandeur du prêt peut donc faire valoir son droit de rétractation au plus tard 20 jours à partir de la date de reconduction et doit acquitter la somme utilisée aux conditions du contrat déterminé avant la mise en vigueur des nouvelles modalités.

Le refus après la non-utilisation de la réserve d’argent

Lorsque l’emprunteur ne veut pas utiliser la réserve d’argent liée au crédit de consommation durant moins deux années consécutive, le crédit est inéluctablement résilié. S’il existe encore des mensualités à acquitter, l’emprunteur devra d’abord les payer tout de suite ainsi que les frais supplémentaires liés au retard éventuel.

Quand le crédit de consommation n’est pas utilisé au bout d’un an, il est automatiquement suspendu, pourtant, l’emprunteur peut réclamer d’activer à nouveau le prêt durant l’année suivante.