Les prestations offertes par une mutuelle étudiante

Il est difficile de déterminer s’il s’agit encore de la mutuelle des parents ou s’il s’agit enfin de la mutuelle étudiant. Théoriquement parlant, une personne peut jouir de la mutuelle de ses parents jusqu’à ses 26 ans cependant, il devra réunir plusieurs critères. Après le bac, si votre enfant décide d’entamer un cursus universitaire quelconque, il se doit de s’affilier à une mutuelle étudiante, à la sécurité sociale qui lui procurera une protection de santé minimale.

Du moment que votre enfant suit une scolarité régulière, que son statut social est toujours célibataire et qu’il n’enregistre encore aucun revenu fixe, et même s’il vit dans les campus ou hors du foyer parental, il peut encore profiter de la mutuelle de ses parents, il lui faut juste que les paperasses soient mises à jour.

Les deux fonctions de la mutuelle enfant étudiant

En réalité, la mutuelle enfant et étudiant remplit deux fonctions. En amont, elle se charge de l’affiliation obligatoire de l’étudiant à la sécurité sociale et en aval, elle propose plusieurs complémentaires santés qui complètent les remboursements du régime de base.

Cette affiliation au régime étudiant de la Sécurité sociale est obligatoire pour tous les étudiants âgés de 16 à 28 ans. Cependant, des exceptions sortent du lot en fonction de l’âge de l’étudiant et du régime auquel appartiennent ses parents. Pour les étudiants de 16 à 19 ans, l’inscription n’est indispensable que pour les enfants dont les parents travaillent comme fonctionnaire ou des salariés agricoles, quant aux autres, ils sont couverts par la sécurité sociale des parents en étant considérés comme des ayants droit.

Pour les étudiants de 20 ans et plus, l’inscription est obligatoire et payante à l’exception des étudiants boursiers et des enfants des agents SNCF qui restent des ayant-droit jusqu’à leur 28ème anniversaire.

Une fois que l’étudiant est affilié, il bénéficie des prises en charge et des acquittements habituels du régime général de l’assurance-maladie. Il sera donc automatiquement couvert contre les accidents du travail et maladies professionnelles qui prennent image lors des cours de travaux pratiques e laboratoire ou lors d’un stage qui est inclus par le cursus universitaire.

Le remboursement sera plus généreux si en plus de sa mutuelle étudiante, il dispose d’une formule de complémentaire santé étudiante. Certains contrats se montrent bien meilleurs pour couvrir des besoins spéciaux, il suffit de savoir choisir la bonne mutuelle pour une excellente couverture.