Frais de notaire, comment les réduire?

La formalisation d’une transaction immobilière doit passer devant un notaire pour être valable. Ce dernier va donc rédiger un acte qui constituera la preuve de la transaction. Cette prestation a un coût qui peut être élevé. Toutefois, il existe quelques petites astuces qui permettent de réduire ces frais de notaire.

Les frais d’agence

Lorsqu’une agence immobilière est sollicitée pour l’achat d’un bien, ce prestataire prend des commissions pour la fourniture de ce service. Cela peut être forfaitaire ou selon une proportion de la valeur du bien trouvé. Cependant, l’agence inclut souvent ces frais dans la valeur du bien, pour que l’acquéreur n’ait qu’un seul montant à payer en totalité.

Or, les frais de notaire vont se baser sur ce montant, par l’intermédiaire d’un pourcentage prédéfini. Ainsi, il est possible de réduire ces frais, en excluant les frais d’agence de la valeur du bien. Il faut donc payer l’agence séparément, ce qui nécessite une trésorerie suffisante, en dehors des éventuels emprunts.

Déduction de la valeur des meubles

Lors de l’achat d’un bien immobilier qui est déjà meublé, sa valeur inclut donc les équipements qui sont déjà présents. Une astuce pour réduire les frais de notaire est donc d’exclure la valeur des meubles du prix du bien total.

Toutefois, il faut être prudent et sincère avec le calcul de la valeur de ces équipements. En effet, dans le cas où il y a fraude, notamment en augmentant la valeur des meubles pour réduire considérablement les frais de notaire, des sanctions peuvent tomber.

Autres astuces

Il existe d’autres astuces pour essayer de réduire les frais de notaire. La première est de négocier avec le notaire. Cela peut porter ses fruits, même si les chances sont assez minces. Avec cela, la négociation du prix d’achat d’un bien est aussi envisageable.

En effet, non seulement cela peut réduire le prix à payer pour la transaction, mais également le coût du notaire. Par ailleurs, un autre moyen d’alléger les frais de notaire est de choisir d’investir dans un département où le tarif est faible, si cela est possible évidemment.