Comment ne pas payer d’impôt sur le revenu

Tous les contribuables ont un rêve commun : payer moins d’impôts sur le revenu. Cette opération est possible à condition d’avoir engagé les étapes de défiscalisation avant le 31 décembre. Effectivement, passé ce délai, il s’avère être compliqué de profiter des réductions d’impôts liés aux dépenses ou encore de bénéficier de quelques avantages fiscaux.

Ainsi, il est mieux d’anticiper, notamment, se mettre en action aujourd’hui pour payer moins d’impôts demain. Il existe plusieurs astuces pour préparer les futures déclarations de revenus ou pour entamer des opérations de défiscalisation correctement.

Avant tout, il ne faut pas oublier de vérifier le quotient familial ou le nombre de parts auquel chaque contribuable aura droit. Ainsi, pour réduire les impôts sur le revenu, les contribuables ont le choix entre deux techniques : diminuer le revenu imposable et profiter des dispositifs de réduction d’impôts.

Que ce soit pour un contribuable non-salarié ou salarié, la question est comment payer moins d’impôts ? réduire le revenu imposable sera toujours possible. Pour ce faire, les contribuables ayant des enfants devront songer à une technique très bénéfique. En effet, la majorité des concernés ayant des enfants majeurs continuent de les compter pour garder le même nombre de quotients familiaux.

Sur le plan fiscal, cette technique n’est pas la meilleure, mais elle permet tout au moins quelques avantages fiscaux pour le contribuable. D’ailleurs, chaque particulier pourra effectuer une simulation tout en optant pour les outils de calcul sur le web ou le Barème d’impôt pour 2017. Par ailleurs, il est éventuellement possible de verser une pension à un ascendant en cas de besoin.

Ce paramètre est en effet déductible notamment sans plafond si elle est proportionnelle à tous les besoins du bénéficiaire. En outre, le fisc reste inerte et refuse tout bonnement la déduction si les ressources des ascendants dépassent le SMIC.

La majorité des salariés usent de l’abattement forfaitaire de 10 % comme frais. Dans certaines circonstances, cette situation peut se montrer avantageuse notamment avec la déduction des faits réels comme les frais de repas, les frais de déplacement du domicile au travail ou encore les frais de documentation.

Un bon investissement

Les contribuables investissant dans l’immobilier locatif neuf ont l’opportunité de profiter des dispositifs de la loi Pinel. Cependant, la réduction d’impôt via Pinel reste réserver pour certaines zones géographiques. Avec ce dernier, les contribuables pourront économiser jusqu’à 54 000 euros sur les impôts.

A priori, l’investissement est l’une des opérations indispensables pour tous les particuliers voulant réduire leurs impôts.

Effectivement, l’investissement dans le capital d’une entreprise permet de profiter d’un impôt réduit. La réduction peut aller jusqu’à 18 % sur les versements effectués chaque année.

Investir dans les DOM-TOM est réservé pour les contribuables prêts à s’engager dans une opération de défiscalisation permettant des économies fiscales importantes notamment pour les investissements à moyen ou à long terme.